Association France Acouphènes - 92, rue du Mont Cenis - 75018 Paris

Adhésion - Abonnement - Don : notre boutique

MENIERES, STRESS ET HERPES

Modérateur : Modérateurs

Règles du forum
La participation aux forums vaut acceptation pleine et entière de la présente charte.
CocoNono
Messages : 3
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 14:24

MENIERES, STRESS ET HERPES

Message par CocoNono » dim. 28 oct. 2018 12:14

Bonjour à tous.

Merci de vos témoignages, on se sent moins seul.

J'ai fait 2 épisodes de surdité brusque à mon oreille droite en 2005 et 2012, avec sensation d'oreille bouchée et apparition d'acouphènes (chhhhhhh bruit blanc). Les 2 excellents ORL que j'ai consultés n'ont jamais établi le moindre rapprochement avec une éventuelle Menière, "c'est dans votre tête" (sic).
J'ai fini par être appareillée (il me reste environ 20% d'audition sur cette oreille).
15 ans après, en 2017, j'ai vécu mon premier épisode de vertige qui m'a obligée à me trainer parterre toute une journée. J'ignorai complètement ce qui m'arrivait, j'étais en panique. Mon nouvel ORL m'a immédiatement mise sous cortisone et adressée au Centre Falguière. Diagnostic : maladie de Menière. Évolution envisagée : avec le temps, de moins en moins de vertiges mais atteinte bilatérale de la surdité. Super.

Cela fait maintenant 1 an que les vertiges me prennent de façon très irrégulière.
Ce que je remarque
- les épisodes de surdité sont apparus lors de chocs émotionnels très importants, que j'ai excessivement mal vécus.
- le 1er épisode de vertige est survenu lors d'une période professionnelle très difficile (harcèlement moral de mon supérieur que je ne supportais plus).
- étrangement pendant les vacances, dans un climat bienveillant, je n'ai eu AUCUNE crise de vertige.
Voilà pour le contexte psychologique. Je vais tester une pratique : la psycho bio acupressure destinée à alléger les charges émotionnelles trop importantes. Je viendrai faire un petit compte-rendu après cette séance d'essai.

Beaucoup de témoignages abordent le virus de l'Herpès Simplex 1. Certaines études démontrent sa présence dans les ganglions du nerf vestibulaire. Une prise de sang doit m'être pratiquée pour vérifier si j'y ai été exposée mais il semble que la plupart des humains aient eu droit à ce virus, cependant tous ne l'ont pas conservé ni surtout caché dans les ganglions nerveux. Il s'activerait en période de fatigue intense liée au stress... Moi, ça me parle.

J'ai cherché les traitements antiviraux susceptibles non pas d'endormir le virus (puisqu'il dort déjà) mais de l’éradiquer. Les plus classiques : le Zelitrex, n'agirait pas sur les virus dormant (aux dires même du Vidal), l'Aciclovir n'agirait pas sur les virus logés dans les ganglions nerveux, d'autres sont réputés cancérigènes.
Reste le Foscarnet.
Quelqu'un aurait-il testé ce médicament ?
Je ne me berce pas d'illusion, je ne retrouverai pas mon audition perdue, mais si au moins les vertiges pouvaient disparaitre définitivement et si cela pouvait m'éviter une incontournable surdité bilatérale...

Merci encore de vos témoignages et si quelqu'un a testé les antiviraux... ce serait super.

CocoNono
Messages : 3
Enregistré le : sam. 20 oct. 2018 14:24

Re: MENIERES, STRESS ET HERPES

Message par CocoNono » dim. 28 oct. 2018 12:34

CocoNono a écrit :
dim. 28 oct. 2018 12:14
Bonjour à tous.

Merci de vos témoignages, on se sent moins seul.

J'ai fait 2 épisodes de surdité brusque à mon oreille droite en 2005 et 2012, avec sensation d'oreille bouchée et apparition d'acouphènes (chhhhhhh bruit blanc). Les 2 excellents ORL que j'ai consultés n'ont jamais établi le moindre rapprochement avec une éventuelle Menière, "c'est dans votre tête" (sic).
J'ai fini par être appareillée (il me reste environ 20% d'audition sur cette oreille).
Un nouvel ORL m'a fait faire une batterie d'examens (Scan, Dopler, Radios, Echographie) ne révélant aucune anomalie fonctionnelle.

15 ans après, en 2017, j'ai vécu mon premier épisode de vertige qui m'a obligée à me trainer parterre toute une journée. J'ignorai complètement ce qui m'arrivait, j'étais en panique. Mon nouvel ORL m'a immédiatement mise sous cortisone et adressée au Centre Falguière. Diagnostic : maladie de Menière. Évolution envisagée : avec le temps, de moins en moins de vertiges mais atteinte bilatérale de la surdité. Super.
Je prends un médicament à base de Bétahistine à haute dose (6 à 8/jour) mais cela n'empêche pas les crises aigües de vertige.

Cela fait maintenant 1 an que les vertiges me prennent de façon très irrégulière.
Ce que je remarque
- les épisodes de surdité sont apparus lors de chocs émotionnels très importants, que j'ai excessivement mal vécus.
- le 1er épisode de vertige est survenu lors d'une période professionnelle très difficile (harcèlement moral de mon supérieur que je ne supportais plus).
- étrangement pendant les vacances, dans un climat bienveillant, je n'ai eu AUCUNE crise de vertige.
Voilà pour le contexte psychologique. Je vais tester une pratique : la psycho bio acupressure destinée à alléger les charges émotionnelles trop importantes. Je viendrai faire un petit compte-rendu après cette séance d'essai.

Beaucoup de témoignages abordent le virus de l'Herpès Simplex 1. Certaines études démontrent sa présence dans les ganglions du nerf vestibulaire. Une prise de sang doit m'être pratiquée pour vérifier si j'y ai été exposée mais il semble que la plupart des humains aient eu droit à ce virus, cependant tous ne l'ont pas conservé ni surtout caché dans les ganglions nerveux. Il s'activerait en période de fatigue intense liée au stress... Moi, ça me parle.

J'ai cherché les traitements antiviraux susceptibles non pas d'endormir le virus (puisqu'il dort déjà) mais de l’éradiquer. Les plus classiques : le Zelitrex©, n'agirait pas sur les virus dormant (aux dires même du Vidal), l'Aciclovir© n'agirait pas sur les virus logés dans les ganglions nerveux, d'autres sont réputés cancérigènes.
Reste le Foscarnet©.
Quelqu'un aurait-il testé ce médicament ?
Je ne me berce pas d'illusion, je ne retrouverai pas mon audition perdue, mais si au moins les vertiges pouvaient disparaitre définitivement et si cela pouvait m'éviter une incontournable surdité bilatérale...

Merci encore de vos témoignages et si quelqu'un a testé les antiviraux... ce serait super.

Répondre