Accueil arrow Acouphènes arrow Echelle des niveaux sonores
Echelle des niveaux sonores Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

L'échelle des décibels est une échelle logarithmique. Ainsi, 3 décibels supplémentaires correspondent à un doublement du niveau sonore, et 10 décibels multiplient celui-ci par 10. De même, les décibels ne s'additionnent pas : deux machines à laver de niveau sonore de 60 décibels ne font pas un bruit de 120 décibles mais de 63 décibels.


La législation

La loi sur le bruit de 1992 a instauré des règlementations liées à l'environnement sonore : isolation des bâtiments, protection des habitants à proximité des aéroports, limitation du niveau sonore des engins et produits. Elle a aussi fixé comme objectif la suppression de 3 000 "points noirs" (zones où le bruit atteint plus de 70 dB entre 8h et 20h).
En 1998, un décret sur le bruit dans les lieux publics a fixé une limite de 105 décibels dans les discothèques.
Une directive européenne fixe aussi des seuils concernant les véhicules à moteur, les avions, et règlemente le bruit à proximité des hôpitaux, des écoles, de certains quartiers... Bruxelles a d'autre part demandé aux Etats-membres d'établir une cartographie des nuisances sonores pour 2007.
Une autre directive a fixé un seuil de 85 décibels comme niveau sonore maximum au travail. Au-delà, les employés doivent bénéficier deprotections anti-bruit. 

 

 SE PROTEGER AU TRAVAIL : (  http://www.interson-protac.com/download/bruit_au_travail.pdf)