France Acouphènes - 92 rue du Mont Cenis - 75018 Paris - Tél : 0 820 222 213

Lexique

Traitement d'urgence : Surdité brusque, traumatisme auditif, blast, traumatisme crânien etc ...urgence3

La prise en charge revêt  un caractère d'urgence lorsque des acouphènes surviennent suite à un traumatisme sonore  ou bien en même temps qu'une surdité d'apparition brutale : un traitement médicamenteux associant vasodilatateurs et corticoïdes  délivrés par voie orale ou par voie intraveineuse doit alors être instauré rapidement (dans les 48h maximum), pour donner les meilleures chances de récupération de l'audition et limiter les acouphènes.

Dans ces cas de surdité brusque ou de trauma acoustique, certains ORL sont adeptes des séances de caisson hyperbare. Bien que ce traitement puisse apporter de bons résultats, il nous paraît important de signaler qu’il ne fait pas l'unanimité de la profession, certains ORL, considérant que, dans certains cas, ses effets entraînent une aggravation par destruction des restes auditifs des sujets.

 Symptômes d’un traumatisme sonore

  • Perte d’audition aiguë dans une ou deux oreilles
  • Acouphènes (Bourdonnement d’oreille permanent à haute fréquence)
  • Hypersensibilité au bruit
  • Vertiges
  • Perte d’équilibre

Surdité brusque

Surdité de perception d'apparition subite, le plus souvent unilatérale, pouvant survenir à tout âge, dont l'étiologie est incertaine. La surdité est :

  • totale ou partielle (certaines fréquences) ;
  • elle est souvent constatée le matin mais peut se développer par étapes sur quelques jours ;
  • s'accompagne souvent d'acouphènes et de vertiges.

Blast = explosion

L’effet de souffle peut se définir comme le déplacement brutal de l’air lors d’une explosion, qui crée une onde de choc plus ou moins forte, occasionnant des dégâts directement proportionnels à la puissance de cette onde de choc.L'intensité très forte et très brève du son de l'explosion va provoquer une lésion traumatique de la cochlée avec destruction, souvent irréversible, des fréquences aigües (4000 et 6000 Hz le plus souvent) mais parfois beaucoup plus (surdité importante et acouphènes)

Un blast de l’oreille comprend donc un effet de souffle et un traumatisme sonore. On retrouve ce type de lésions dans la pratique de nombreux sports modernes, comme la plongée et l’apnée, mais pas seulement.

Attention une giffle sur l'oreille  peut réaliser des lésions typiques de blast : On comprime  brusquement l'air du conduit, ce qui va se répercuter sur l'oreille moyenne et donner des dégâts variables selon l'intensité et la position fermée de la main sur le pavillon. Le bruit de la claque peut, quant à elle, léser les cellules auditives de l'oreille interne et bien souvent déclencher des acouphènes, parfois définitifs.